2013 // Des Pieds et des Mains au Théâtre Fontaine

"Cela commence comme une banale histoire d'amour malheureux : un homme rentre chez lui et apprend que sa femme est partie avec un autre.

Mais voilà ! Ce thème des plus éculés devient entre les mains de Ray Galton et John Antrobus un monument d'humour, une cavalcade insensée, une furia inglese abracadabrante, une valse à trois cent mille temps orchestrée de main de maître par Arthur Jugnot et David Roussel et servie à la folie par des interprètes survoltés qui ne ménagent pas leur peine.

Cela débute plutôt tranquillement avec une astucieuse présentation des personnages.

Et puis insensiblement le ton change, les situations des plus inattendues et des plus loufoques s'enchaînent à toute allure et on se retrouve aspiré dans une spirale infernale qui ne nous laisse pas le temps de souffler. Et le public, joyeusement horrifié, rit à gorge déployée à chaque nouvelle et surprenante trouvaille.




Les comédiens sont totalement investis dans cette histoire démoniaquement farfelue, avec notamment dans les rôles les plus marquants un Erwan Creignou hilarant au possible, une Karine Dubernet en descendante Goebbels façon Francis Blanche et un Gilles Vajou en pasteur d'une désopilante perversité avec des numéros qui ont mis la salle en joie.

N'attendez surtout rien de logique ni de crédible, là n'est pas le propos, mais laissez-vous emporter par cette vague tumultueuse, ce véritable tsunami de nonsense montypythonesque, ce délire mis en scène avec une précision et une efficacité diaboliques et vous passerez une soirée qui vous emmènera dans un univers complètement déjanté et dont vous vous souviendrez longtemps."

Des pieds et des mains
Une farce de Ray Galton et John Antrobus
Adaptée par Dominique Deschamps et Gérard Pinter
Mise en scène par Arthur Jugnot et David Roussel
Décors de Sarah Bazennerye
Lumières de Philippe Mathieu
Costumes de Cécile Magnan
Musique de Romain Trouillet

Avec : Erwan Creignou (Oliver Blatt), Karine Dubernet (Docteur Goebbels), Jean Franco (Denis Blair), Marie-Hélène Lentini (Queenie Loverett), Yannick Mazzilli (Terry Bush), Ariane Mourier (Doris), Gilles Vajou (Le Pasteur).


 
Copyright © 2014 Karine Dubernet